Géraldine Laval est passée chez quelques grands vignerons français comme Jean-Louis Chave ou Olivier Jullien avant de créer son propre domaine. En 2009, elle reprend quelques parcelles de vignes d’altitude (350 à 400 mètres) dans les Terrasses du Larzac, sur le secteur de Pégairolles-de-l’Escalette. Les sols sont constitués principalement d’éboulis calcaires. Le domaine couvre à peine 5 ha.

Les vins rouges du Clos Maïa sont digestes, fins et précis. Le blanc est éclatant de fraicheur. Les quantités produites sont très faibles.

Voici les 3 résultats

Show sidebar