Originaire de la Nièvre, Kévin Barbet n’a pas 30 ans lorsqu’il change de voie professionnelle pour reprendre les rênes du Domaine de Lafage dans le Quercy.

Le domaine de Lafage c’est une ferme de 36 hectares située à Montpezat-de-Quercy, entre Cahors et Montauban. Les vignes représentent 12 hectares et sont regroupées autour des bâtiments. Les 24 ha restants sont cultivés en prairie ou céréale pour satisfaire l’alimentation d’un petit troupeau de blondes d’aquitaine.

Le sol est constitué d’une couche assez épaisse d’argile (plus ou moins jaune selon les parcelles) posée sur un socle calcaire. Des prairies et des haies divisent les parcelles. Pas de voisin en conventionnel à proximité. Les vignes sont conduites en biodynamie depuis 1991. Les sols sont enherbés un rang sur deux et travaillés en surface. La polyculture et la présence d’animaux sur le domaine sont en accord avec les principes biodynamiques. Le compost est réalisé “sur place” grâce au troupeau de vaches.

Les fermentations s’enclenchent grâce aux levures indigènes, les élevages s’effectuent en cuve ou cuve béton, sauf pour un cuvée élevée en fûts de chêne (non neufs). Les vins sont très légèrement sulfités (30 à 50 mg de sulfites par litre au final).

La culture historique des vignes en biodynamie (depuis 25 ans !) allié au talent et à l’intuition de Kévin Barbet font du Domaine de Lafage un futur « grand » des vignobles du Sud-Ouest. Les vins sont concentrés et profonds. Les tanins mûrs et enveloppés, sans dureté. Les finales de bouche fraîches et gourmandes.

Afficher tous les 4 résultats

Show sidebar