Thomas Finot est vigneron dans les Coteaux du Grésivaudan, en Isère tout près de Grenoble. Son chai est installé à Bernin mais il travaille plusieurs parcelles réparties sur les communes de Bernin, Crolles, Saint-Ismier et Saint-Nazaire (en Isère, pas au bord de l’atlantique !).

Originaire de la Drôme, Thomas est arrivé en Isère en 2007. Aujourd’hui, avec un vignoble d’environ 7ha, Il fait revivre les cépages locaux comme la Jacquère, la Verdesse, le Persan ou le très rare Etraire de la Dhuy. Mais également du Pinot noir, du Chardonnay, du Viognier et de la Malvoisie, issus de sélection massale pour la grande majorité.

Thomas est un adepte de l’enherbement naturel et s’inspire des pratiques biodynamiques dans le traitement préventif des vignes : purin d’ortie, infusion de valériane, travaux en vert. Les premiers vins certifiés BIO commencent à sortir du chai.

Les vinifications sont traditionnelles, les cuvées « monocépage » sont macérées plus longuement que les cuvées d’assemblage et sont élevées en fûts pendant environ 10 mois (18 mois pour le Persan) avec peu de soutirage. Les blancs fermentent en fûts et sont élevés sur leurs lies. Les jus sont légèrement sulfités pour les protéger en cours d’élevage.

Depuis les vendanges 2014 Thomas suit également la petite production familiale de Crozes-Hermitage. Des pieds de Syrah et de Marsanne plantés en coteaux sur les très beaux terroirs calcaires de Larnage. Les premiers millésimes sont plus que prometteurs !

Voici les 4 résultats

Show sidebar