En quelques millésimes seulement Julien Auroux est passé du statut d’inconnu à celui de valeur montante du Bergeracois.

Avant de s’installer, Julien travaille un moment en Australie, à Pomerol et à Fitou, puis passe 8 années en tant que maître de chai dans un domaine à Monbazillac. C’est lors de cette dernière expérience qu’il acquiert sa maitrise des vinifications. En 2013, il reprend un ancien domaine familial (6 générations) de 11 hectares situé à Boisse, en appellation Bergerac. Les terroirs sont magnifiques mais les vignes cultivées en conventionnel et un peu à l’abandon.

Dès le départ, tout en rénovant de façon écologique son habitation et les bâtiments du domaine, Julien passe intégralement les vignes en agriculture biologique. Un travail acharné, pour un vigneron déterminé et perfectionniste.

Au chai, pas de barriques ! Uniquement des cuves, d’où le nom des cuvées « Sans Bois Ni Loi ». Julien Auroux recherche l’expression du terroir dans la « matière ». Ses vins rouges sont puissants, concentrés, avec des tanins présents mais toujours fins. Le potentiel de garde est indéniable. Son but est de produire des vins de terroir avec le minimum d’intrants, mais sans déviance. Donc tant qu’il ne maîtrise pas parfaitement une technique, il continue d’expérimenter avant de l’appliquer à l’ensemble des cuves du domaine.

En blanc comme en rouge, les vins de Julien Auroux sont donc profonds, puissants et toujours équilibrés par une belle fraicheur verticale. A découvrir !

Voici les 4 résultats

Show sidebar