Dans les vignes

Kévin Barbet, vigneron au Domaine de Lafage

Kévin Barbet est un jeune vigneron né entre Pouilly et Sancerre. Il débarque à Figeac (Lot) pour y faire ses études dans le domaine de l’animation. Attiré par les métiers de la terre et le vin « naturel », il change de voie et passe un BTS Viti Oeno par correspondance tout en travaillant au Domaine de Lafage, chez Bernard Bouyssou, dans l’appellation Coteaux-du-Quercy. Son diplôme en poche, Kévin choisit de rester plutôt que de retourner dans le Sancerrois. Il reprend maintenant les rênes du domaine, progressivement et en douceur, sous le regard bienveillant de Bernard.

Le domaine de Lafage c’est une ferme de 36 hectares située à Montpezat-de-Quercy, entre Cahors et Montauban. Les vignes représentent 12 hectares et sont regroupées autour des bâtiments. Les 24 ha restants sont cultivés en prairie ou céréale pour satisfaire l’alimentation d’un petit troupeau de blondes d’aquitaine.

Le sol est constitué d’une couche assez épaisse d’argile (plus ou moins jaune selon les parcelles) posée sur un socle calcaire. Cabernet franc, merlot, malbec, gamay, syrah, tannat composent l’encépagement. Des prairies et des haies divisent les parcelles. Pas de voisin en conventionnel à proximité. Les vignes sont conduites en biodynamie depuis 1991. Les sols sont enherbés un rang sur deux et travaillés en surface. La polyculture et la présence d’animaux sur le domaine sont en accord avec les principes biodynamiques. Le compost est réalisé « sur place » grâce au troupeau de vaches.

Pour l’instant les vendanges sont effectuées en partie à la machine (50%). Les fermentations s’enclenchent grâce aux levures indigènes, les élevages s’effectuent en cuve, sauf pour un cuvée élevée en fûts de chêne (non neufs). Les vins sont filtrés (filtre peu serré) et légèrement sulfités (30 à 50 mg de sulfites par litre au final).

domaine-de-lafage-6

A 26 ans, Kévin dispose d’un très beau vignoble pour s’épanouir. Parmi les projets en cours : la création de nouvelles étiquettes, l’acquisition de petites cuves pour accueillir une vendange 100% manuelle, la plantation de cépages blancs. Les vins sont déjà bons, cohérents et sincères. Mais ils vont très certainement progresser dans les années à venir. Un vigneron à suivre donc !

Related Posts

One thought on “Kévin Barbet, vigneron au Domaine de Lafage

  1. anthony dit :

    Comme vous le dites, c’est un vigneron à suivre ! On lui souhaite bonne chance pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.